Stop the Cycle

Solutions contre les maladies diarrhéiques

Recherche & Développement

Même si la diarrhée peut être prévenue et traitée à l’aide des solutions actuellement disponibles, les chercheurs étudient et développent de nouveaux traitements pour soulager les symptômes de la maladie, prévenir la déshydratation et protéger les enfants de dommages de long terme. Il y a encore des aspects que nous ne comprenons pas entièrement, comme les répercussions de la diarrhée sur le long terme, que la recherche pourrait contribuer à éclairer, nous aidant ainsi à identifier les interventions les plus efficaces. Ces recherches revêtent une importance particulière chez les enfants qui vivent dans des zones où les ressources sont limitées, sans accès aux traitements médicamenteux ciblant les pathogènes diarrhéiques spécifiques.

Copier l’URL

Recherche et développement

Nous disposons déjà de nombreux outils pour vaincre les maladies diarrhéiques, mais de nouveaux projets de recherche et d’innovation pourraient permettre de sauver encore plus de vies et d’éviter les dommages de long terme.

  • Problème: les maladies diarrhéiques, l’un des principaux dangers pour les enfants

    Il existe peu de traitements médicamenteux ciblant les pathogènes spécifiques à la diarrhée. Dans un environnement où les ressources sont limitées, la diarrhée est souvent traitée de façon inadéquate, à l’aide d’antibiotiques qui ne sont pas efficaces si l’origine n’est pas bactérienne (à savoir un virus ou un parasite). À ce problème s’ajoute le fait qu’une utilisation hasardeuse des antibiotiques donne souvent lieu à une résistance bactérienne et à des pathogènes encore plus dangereux.

  • Solution: nouvelles préventions, des traitements qui viennent compléter les solutions existantes et comblent les lacunes

    Il existe un besoin urgent pour de nouveaux traitements médicamenteux qui viendraient s’ajouter aux solutions existantes, comme les solutions de réhydratation orale (SRO) et le zinc. Les produits en cours de développement sont prometteurs. Ainsi, l’iOWH032 est un nouveau médicament expérimental destiné à la diarrhée sécrétoire, qui pourrait également traiter le choléra et l’Escherichia coli entérotoxigène (ETEC). Ce nouveau produit pourrait être le premier médicament synthétique en son genre conçu pour réduire les pertes hydriques.

    En outre, les, scientifiques travaillent au développement de nouveaux outils de prévention et de traitement afin de combattre le Cryptosporidium parasite, a un problème majeur  chez les enfants en milieux défavorisés. À l’heure actuelle, les options thérapeutiques contre le Cryptosporidium sont limitées, un seul médicament est disponible, le nitazoxanide, mais son utilisation n’est pas approuvée chez les enfants de moins d’un an, et ce traitement présente une efficacité limitée chez les enfants souffrant de malnutrition. Un portefeuille prometteur de médicaments potentiels contre le Cryptosporidium fait actuellement l’objet d’une évaluation.

    La recherche et le développement concernant de nouveaux vaccins et des formes améliorées des vaccins anti-diarrhéiques existants constituent une autre étape importante. En s’appuyant sur le succès mondial des vaccins actuellement disponibles contre le rotavirus, des produits potentiels nouveaux ou reformulés permettront d’optimiser l’efficacité, l’impact, l’accès et l’aspect économique des vaccins contre le rotavirus. La recherche et le développement de vaccins contre d’autres pathogènes diarrhéiques pour lesquels il n’en existe pas encore (y compris l’ETEC, les shigelles, et le norovirus) pourront sauver de nombreuses vies supplémentaires.

    Approches créatives

    Les nouvelles approches axées sur des stratégies innovantes de mise à disposition des solutions existantes et de l’amélioration de l’accès à ces solutions ont également toute leur importance.

    En savoir plus sur ces solutions.

    En savoir plus sur le Groupe d’innovations liées à la lutte contre la diarrhée.

  • Impact: des infections prévenues et / ou traitées plus efficacement, des vies sauvées

    Les nouveaux traitements médicamenteux pourraient avoir un profond impact en sauvant des vies et en allégeant le fardeau des effets de long terme de la diarrhée. La recherche et le développement de nouveaux outils contre la diarrhée joueront un rôle clé pour mettre fin à la crise mondiale plus rapidement.

    Les avancées en matière de données épidémiologiques et de méthodes de recherche ouvrent la voie à de nouvelles possibilités de développement de traitements contre les causes principales de la diarrhée modérée à sévère, comme les infections à Cryptosporidium et le choléra. Enfin, les recherches sur le microbiome intestinal, le système immunitaire et le dysfonctionnement de la barrière intestinale présentent des opportunités encourageantes pour tester et développer de nouvelles interventions visant à éviter les retards de croissance et / ou à y remédier.


Retour en haut

Sources: